Qu'est-ce que l'IDA ? | À propos | Association internationale de développement – Banque mondiale
Skip to main content
The World Bank

Qu'est-ce que l'IDA ?

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Sous la supervision de 174 pays actionnaires, l’IDA vise à réduire la pauvreté en accordant des prêts (appelés « crédits ») et des dons destinés à des programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire les inégalités et à améliorer la vie des plus démunis.

L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Créé en 1960, l’IDA vise à réduire la pauvreté en accordant des prêts (appelés « crédits ») et des dons destinés à des programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire les inégalités et à améliorer les conditions de vie.

L'action de l’IDA complète celle de la branche de prêt initiale de la Banque mondiale, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). L'IDA soutient une gamme d'activités de développement qui ouvrent la voie à l'égalité, à la croissance économique, à la création d'emplois, à des revenus plus élevés et à de meilleures conditions de vie. L'IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 74 pays les plus pauvres de la planète et représente la plus importante source de contributions des donateurs destinées aux services sociaux de base dans ces pays.

L’IDA prête des fonds à des conditions concessionnelles. Cela signifie que les crédits de l’IDA portent un intérêt très faible ou nul et que les remboursements sont étalés sur 30 à 40 ans. Plus de la moitié des pays IDA reçoivent la totalité ou la moitié de leurs ressources IDA sous forme de dons, qui n'entraînent aucun remboursement. Ces subventions ciblent les pays à faible revenu les plus exposés au surendettement.

Outre les prêts concessionnels et les dons, l’IDA apporte des allégements de dette substantiels dans le cadre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (Initiative PPTE) et de l’Initiative pour l’allégement de la dette multilatérale (IADM).

Pour l’exercice budgétaire clos le 30 juin 2021, les engagements de l’IDA ont totalisé 36 milliards de dollars, dont 12,1 milliards sous forme de dons. La région Afrique a reçu 70% du total des engagements. Depuis 1960, l'IDA a fourni 458 milliards de dollars à 114 pays. Le volume annuel de ses engagements ne cesse de croître et a atteint en moyenne 29,4 milliards de dollars au cours des trois dernières années (EX19-EX21).

Trente-sept pays sont sortis du groupe des pays bénéficiaires et nombre d'entre eux sont devenus des donateurs de l'IDA, notamment la Chine, le Chili, la Corée du Sud, l'Inde et la Turquie.

STATUTS DE L’IDA

Les statuts de l’IDA sont entrés en vigueur en 1960. Les premiers crédits de l’IDA ont été approuvés en 1961. Télécharger (PDF) »